Tout Savoir Sur Le Reiju

Bronwen and Frans Stiene Articles, Francais 2 Comments

Everything About Reiju translated into French
By Bronwen en Frans Stiene
Translated by Anne Girard
Informations pratiques pour les praticiens Reiki.

(Merci de vous reporter au glossaire à la fin de l’article pour les explications des termes japonais)

Dans la méthode Reiki, il existe cinq éléments principaux qu’un praticien Reiki va apprendre, pratiquer et expérimenter. Ce sont les positions des mains, les méditations et techniques, les 5 préceptes, les symboles et mantras, ainsi que le reiju – qui est le sujet de cet article. Chacun de ces éléments fonctionne avec les autres pour créer une méthode complète et unique de développement et de guérison spirituelle.

Définition de reiju : Bénédiction spirituelle

Au Japon, reiju est le nom donné à la méthode qu’un enseignant utilise pour communiquer avec son élève sur un plan énergétique.

Au cours de son déplacement du Japon vers l’Occident, le reiju a vu changer un certain nombre de ses aspects, y compris son nom. En Occident, sa forme dérivée est généralement connue sous le nom d’initiation, d’harmonisation ou de transformation.

Communiquer sur un plan énergétique

Enseigner et recevoir un enseignement, ont à voir avec la communication. Dans un cours de Reiki, les étudiants ne vont pas seulement étudier les 5 éléments principaux de la méthode Reiki. Ils vont également apprendre l’histoire de la méthode, ce qu’est le Reiki (et peut-être également ce qu’il n’est pas) et faire individuellement l’expérience du Reiki.

Les méthodes pour aider à apprendre sont : l’écoute des connaissances transmises par l’enseignant, la lecture du manuel, la pratique des techniques et l’intériorisation des choses puis leur compréhension sur un plan énergétique.

La communication énergétique se produit au cours de nos vies quotidiennes. Un enseignant expérimenté sera conscient de ce phénomène, et, lors de ces cours, travaillera consciemment avec celui-ci. Ueshiba Morihei, un mystique japonais du début du XXème siècle et le fondateur de l’aïkido, dût répondre un jour la question d’un de ses élèves. ‘Sensei, comment cela se fait-il que lorsque je pratique avec vous au dojo, mon travail se passe très bien alors que lorsque je pratique seul à la maison, je n’arrive jamais à atteindre les mêmes niveaux d’excellence ? Ueshiba répondit “Parce que dans ce dojo, tu fais Un avec moi et je fais Un avec toi.”

En reconnaissant ce phénomène, Mikao Usui, le fondateur de la méthode Reiki, formula le concept de reiju : une méthode pour développer la connectivité énergétique entre élève et enseignant en l’amenant dans la sphère consciente et en s’appuyant sur celle-ci.

Le reiju est donc une communication énergétique concentrée entre l’élève et l’enseignant. L’enseignant et l’élève atteignent un moment de vraie connexion, avec le soutien du reiju, ils deviennent Un sur le plan énergétique.

Il s’agit d’un outil puissant pour les enseignants en Reiki qui les aide à développer leurs compétences afin de pouvoir reproduire ce que parvenaient à faire des praticiens experts comme Ueshiba ou Usui.

Faire fonctionner le reiju pour l’enseignant et l’élève

Pour que le reiju soit réellement efficace, il faut une participation active dans le rituel, à la fois de la part de l’enseignant et de l’élève.

L’élève peut penser – « je n’ai qu’à être là et le professeur s’occupera de tout ».

L’enseignant peut penser – « je n’ai qu’à faire le rituel et quelque chose se passera ».

De telles pensées ne conduisent pas à une communication énergétique optimale.

La responsabilité de l’élève lui appartient : être ouvert le plus possible afin d’accéder à la guérison et à une compréhension plus profonde de ce que la pratique énergétique peut apporter. Une volonté et une ouverture à l’auto guérison sont nécessaires, plutôt que l’attente d’être guéri par les autres. Cette approche motivée ouvre les élèves à la possibilité d’une complète communication avec l’enseignant. Là où deux consciences partagent la même expérience. Plus les élèves sont développés sur le plan énergétique, plus conscients et éveillés ils deviendront. Recevoir le reiju de façon régulière est une méthode utile pour continuer ce développement.

La responsabilité de l’enseignant est de pratiquer le reiju de façon efficace. Cela nécessite une auto-responsabilité. Les enseignants doivent développer leurs capacités et renforcer le Reiki (énergie spirituelle) dans leurs propres vies avant qu’il puissent aider les autres dans le processus. Cela peut être obtenu en franchissant graduellement les niveaux de la méthode Reiki et en intégrant pleinement les enseignements dans la pratique personnelle à chaque étape.

Autrement, la pratique du reiju sera mécanique, une coquille vide sans substance. Un ‘reiju’ vide peut déclencher chez l’élève une conscience que l’énergie ‘existe’ mais il ne peut pas aider l’élève à progresser vers des niveaux élevés de connaissance et de conscience. Ne vous laissez pas abuser par le fait que si un élève a senti quelque chose, un rituel physique sans âme ‘fonctionne’. Trifouiller le champ énergétique d’un élève peut faire malencontreusement croire à l’enseignant comme à l’élève que quelque chose s’est passé. Mais cette sensation est simplement la prise de conscience que l’énergie a été remuée.

Expérience initiale = Initiation

Pendant le reiju, les élèves peuvent faire l’expérience de l’Unité avec l’univers, que l’univers est eux et qu’ils sont l’univers. Ou peut-être y a-t-il le sens d’une profonde paix intérieure. Ce type d’expérience n’est pas inhabituel pendant le reiju, et est en général temporaire. Elle peut être qualifiée d’expérience initiale ou initiatique. Cette expérience initiale constitue un point de référence pour le travail de Reiki intérieur de l’élève. Elle offre aux élèves un aperçu de là où une pratique solide des éléments du Reiki peut les amener. C’est la carotte métaphysique qui se balance devant les yeux de l’âne humain.

Les mots « initial » et « initiation » viennent tous les deux du même mot latin signifiant « commencement ». Pour cette raison, il est impossible de traduire le mot reiju en Français ou en Anglais par le mot « initiation ». L’élève pouvant se souvenir de cette expérience éphémère du reiju à n’importe quel moment, il se créé un endroit où commencer, un lieu à partir duquel les élève peuvent formuler leurs compréhensions et découvrir un chemin à parcourir.

La magie du reiju

Le reiju n’est pas un tour de magie ; il requiert une compréhension claire et profonde ainsi qu’un travail intérieur. S’il n’avait été qu’un tour de magie, Usui l’aurait utilisé dans tous les sens et n’aurait pas désigné, à partir de ses 200 élèves Shoden (niveau I) uniquement 70 élèves Okuden (niveau II) et environ 20 élèves Shinpiden (niveau III), comme c’est indiqué sur sa stèle commémorative.

Si pratiquer le reiju sur un élève devait l’amener à l’illumination, lui ouvrir un ‘centre énergétique’ ou lui donner un certain ‘niveau’ de Reiki, pourquoi la Usui Reiki Ryoho Gakkai pratique-t-elle le reiju à chaque rencontre entre élève et enseignant ? C’est parce que la magie n’est pas la réponse. La vraie réponse est l’engagement dans la pratique personnelle, de la part de l’élève et de la part de l’enseignant.

Dans un ouvrage japonais récemment publié sur la vie de Eguchi Toshihiro (Eguchi était réputé comme guérisseur, il était un ami et un étudiant d’Usui), appelé Tenohira-ga Byoki-o Naosu (« Guérissez vos Maladies avec vos Mains »), il est raconté qu’Eguchi pratiquait un type de reiju appelé kosho michibiki. Dans ce livre figure une citation d’Eguchi qui explique que n’importe qui peut pratiquer la guérison par les mains une fois qu’il(ou elle) est ouvert(e). Le moyen de s’ouvrir est de faire gassho et de méditer, puis quelqu’un avec un pouvoir plus fort se connecte avec vous. C’est une bonne description de reiju. Ce ‘pouvoir plus fort’ est l’enseignant qui a pratiqué les techniques et les méditations ainsi que le reiju pendant longtemps, qui sait commence se connecter fortement avec l’énergie et les autres. Lorsque l’enseignant entre dans le champ d’énergie d’un élève avec l’intention de ne faire qu’Un avec l’élève, alors une bénédiction spirituelle se produit.

Le rituel

On croit que Mikao Usui s’asseyait face à l’élève, créant un espace énergétique et le reiju se produisait, sans rituel physique. Usui était probablement capable de faire cela en raison du fait qu’il avait centré sa vie sur un développement spirituel continu.

Eguchi était également connu pour travailler de cette façon. Le professeur J. Rabinovitch écrit que son enseignante, « Miss Endo [une élève d’Eguchi] (âgée de 97 ans en 1994) … m’initia sans que je le sache, juste en mettant mes mains sous les siennes (je ne savais pas pourquoi à l’époque) pendant un temps assez long puis en me disant juste de ‘continuer à pratiquer’, disant que mes mains étaient très bonnes.”

Certains étudiants d’Usui utilisaient des reiju avec des mouvements physiques. Cette méthode est directement issue du reiju qui est enseigné aujourd’hui. On ne sait pas si Usui enseignait réellement le rituel physique pour le reiju ou si ce sont ses étudiants eux-mêmes qui l’introduisirent pour reproduire l’expérience énergétique qu’ils avaient vécue avec Usui.

Selon les praticiens Tendai, il existe un lien fort entre l’exécution d’une pratique appelée go shimbo et le rituel physique du reiju. Go shimbo est pratiqué en Mikkyô (Tendai ésotérique) et est connu sous le nom de ‘Dharma pour la Protection du Corps’.

Pendant le reiju, l’étudiant est assis en méditation pendant que l’enseignant réalise autour de lui une série de mouvements spécifiques. Comme pour le reiju sans mouvements, aucun symbole ou mantra n’est utilisé et le reiju « n’harmonise » pas l’élève avec les symboles, comme on le croit parfois en Occident. Il n’y a également aucune différence selon les niveaux, contrairement à ce qui a été développé en Occident. La raison est que chaque reiju aide l’étudiant à libérer son énergie stagnante et à approfondir sa compréhension du travail énergétique. C’est la raison pour laquelle plus on reçoit souvent des reiju, plus on peut aller profondément dans la méthode Reiki.

C’est la capacité de l’élève à faire l’expérience d’énergie supplémentaire qui créé une différence perceptible, pas le reiju lui-même.

En utilisant un rituel physique, les étudiants d’Usui pouvaient recréer l’espace énergétique qu’Usui créait. Souvent un lien physique peut nous aider à trouver notre chemin et à concentrer clairement notre intention. Cela n’empêche pas que chacun doive continuer à travailler sur soi – en fait il s’agit plutôt d’un encouragement à continuer. Le rituel est une structure et la structure nous donne quelque chose sur laquelle nous appuyer lorsque nous ne nous sentons pas capable de réaliser la tâche seule. Après des années de travail personnel solide, lorsque la confiance a grandi et que le rituel et sa pratique énergétique deviennent une seconde nature, l’enseignant peut passer à une autre étape : supprimer le rituel.

Lâcher prise

Il est facile de tomber amoureux d’un rituel ou d’une idée et de les laisser conduire et réguler le processus tout entier. L’incapacité à travailler sans rituel n’est que pur attachement et l’attachement nous distrait du travail intérieur. Il est faux d’investir dans le reiju plus de ‘pouvoir’ qu’il n’en contient en réalité. En s’accrochant à la dimension physique du reiju, il se peut que l’Unité complète ne se produise jamais car le rituel peut finalement se dresser entre l’enseignant et son objectif.

Lorsque quelqu’un commence à ôter consciemment un rituel de sa vie, cette action résonne dans tous les aspects de son existence ; ouvrant des portes qui n’avaient pas été vues jusque ici. Mais le faire prématurément revient à sauter d’un train avant d’arriver en gare : l’enseignant se sentira en pleine confusion, incertain et avec nulle part où aller.

La Bénédiction Spirituelle

Pendant le reiju, vous ne recevez rien.

Le reiju offre aux élèves et aux enseignants l’opportunité de s’éveiller à ce qui existe déjà profondément en eux. Il s’agit de développer des qualités qui sont déjà présentes, de les découvrir – pas de les créer.

La bénédiction spirituelle du reiju est en fait Vous. Vous êtes la force de la nature, la beauté de l’innocence et la sagesse des temps. C’est votre responsabilité seule non seulement de savoir cela mais aussi d’être cela.

A travers l’originalité de la méthode Reiki, tout est possible.

Glossaire

Dojo – Endroit où l’on pratique

Eguchi Toshihiro – Ami et étudiant de Mikao Usui, il était réputé pour guérir avec les mains (début du XXème siècle)

Kosho Michibiki – ‘Guidance Illuminatrice’, une forme de reiju utilisée par Eguchi

Reiki – Energie Spirituelle

Reiki, la méthode – Méthode créée par Mikao Usui qui utilise le Reiki

Sensei – Enseignant

Tendai – Courant de bouddhisme japonais

Ueshiba Morihei – Fondateur de l’aïkido, contemporain de Mikao Usui

Usui Mikao – Fondateur de la méthode du Reiki

Usui Reiki Ryôhô Gakkai – Société de la Méthode d’Usui de Guérison par l’Energie Spirituelle, qui affirme que Mikao Usui fut son premier président et qui existe encore au Japon aujourd’hui.

Comments 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.